Détail du produit

LES DYNAMITEURS

Code EAN13 : 9782351782293

Prix unitaire (TTC)

24.20 €



" A commander, retrait en librairie ou expediable sous 3 à 5 jours "

Auteur: WHITMER BENJAMIN

Résumé :

1895. Le vice règne en maître à Denver, minée par la pauvreté et la violence. Sam et Cora, deux jeunes orphelins, s'occupent d'une bande d'enfants abandonnés et défendent farouchement leur "foyer" - une usine désaffectée - face aux clochards des alentours. Lors de l'une de ces attaques, un colosse défiguré leur apporte une aide inespérée, au prix de graves blessures que Cora soigne de son mieux. Muet, l'homme-monstre ne communique que par des mots griffonnés sur un carnet.
Sam, le seul qui sache lire, se rapproche de lui et se trouve ainsi embarqué dans le monde licencieux des bas-fonds. Expéditions punitives, lynchages et explosions précipitent l'adolescent dans l'univers honni des adultes, qui le fascine et repousse à la fois. Au point de modifier sa nature profonde, et de l'éloigner insidieusement de Cora. Les Dynamiteurs est empli d'une tendresse inconditionnelle envers les laissés-pour-compte.
Ce roman intense raconte la fin brutale de l'enfance dynamitée par la corruption du monde des adultes.
Code EAN13 9782351782293
Auteur WHITMER BENJAMIN
Éditeur GALLMEISTER
Date de parution 03/09/2020
Support Broché
Description du format Version Papier
Poids 412 g
Hauteur 205 mm
Largeur 141 mm
Épaisseur 26 mm
Aucun événement lié à cet article

« Il y a des débuts et il y a des fins. Mais si vous vivez assez longtemps, vous savez qu’il n’y a pas du tout de vrai début, que tout est seulement le début d’une fin ». Sam et Cora, deux jeunes orphelins vivent dans la misère, leur quotidien est fait de larcins, de débrouilles pour survivre et faire vivre une bande d’enfants. Des laissés-pour-compte qui flirtent avec la mort a tel point qu’ils en oublient leur vie d’enfant et sont propulsés dans un monde adulte où règne la violence. Un roman poignant, bouleversant qui nous raconte la brutalité d’un monde où un siècle plus tard la vie de ses laissés-pour-compte n’a pour ainsi dire pas changer.

Librairie auteur de la critique : Librairie Michel