Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

LE CHOIX

Code EAN13: 9782226471413

Auteur : ARDONE VIOLA

Éditeur : ALBIN MICHEL


   Disponible
Résumé :

"Une fille, c'est comme une carafe : qui la casse la ramasse, dit toujours ma mère". Martorana, un petit village de la Sicile des années 1960. A quinze ans, Oliva Denaro rêve de liberté. Aussi, quand les conventions l'obligent à se soumettre à une loi ancestrale, Oliva se rebelle et fait valoir son droit de choisir. Au risque d'en payer le prix fort.
  • ean
    9782226471413
  • Auteur
  • Éditeur
    ALBIN MICHEL
  • Genre
    littérature - Littérature étrangère
  • Date de parution
    17/08/2022
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    432 g
  • Hauteur
    205 mm
  • Largeur
    142 mm
  • Épaisseur
    29 mm
Aucune actualité liée
Note

« Une fille, c’est comme une carafe : qui la casse la ramasse, dit toujours ma mère. »

Jusqu’en 1981, en Italie, la loi ne punit pas les violeurs si ils épousent la jeune fille à qui ils ont volé la vertu, la condamnant ainsi, « en réparation », à passer sa vie aux côtés de son bourreau !

Viola Ardone nous plonge dans la Sicile des années 60, décor suranné d’un patriarcat arriéré.

À Martorana règnent les commérages malveillants et indiscrets. Pour les hommes la virilité doit être démontrée à tous et à tout prix, pour les femmes, la bienséance et la chasteté avant le mariage sont les seuls horizons.

Oliva grandit libre et candide jusqu’à l’arrivée du « cardinal » (ses règles). Il faut alors baisser les yeux en public, ne jamais s’adresser à un homme, ne jamais marcher seule dans la rue, ne porter que des jupes longues etc…

En racontant le combat d’Oliva et de sa famille, qui choisissent de s’opposer à cette règle ancestrale monstrueuse, Viola Ardone signe un excellent second roman, émouvant et tendre, engagé et captivant, dans lequel elle mêle à nouveau habilement fiction et Histoire.

« Aucune femme n’est fragile : seules les personnes exposées à l’injustice le sont. »