Détail de l'article

PARTAGER LA PAGE

LA PHILOSOPHIE DANS VOTRE POCHE - SPECIAL BAC

Code EAN13: 9782035886057

Auteur : SOUMET HELENE

Éditeur : LAROUSSE


   "A commander, pas de stock"
LE SUJET

Sujet, subjectum, signifie «ce qui se tient dessous». Le sujet est donc une substance qui résisterait aux changements. Mais cette substance est aussi en constante évolution: comme le disait Montaigne, «je est multiple». Peut-on alors parler, du coup, d'unicité du sujet?
De plus, est-il possible de remettre en question l'idée de sujet sans détériorer nos valeurs? Y aurait-il une morale et une démocratie sans sujet libre et responsable?

Sujet ou objet?

Le sujet s'oppose à l'objet
Face à l'objet qui est pure passivité, le sujet apparaît comme un être libre et responsable. Pour autant, le sujet ne doit pas oublier son statut de sujet et se prendre pour un objet, tel Narcisse qui, trop admiratif de son reflet dans l'eau, finit par se transformer en végétal. Il faut donc être vigilant à préférer le «je» (qui agit avec une intention bonne), comme le préconise Descartes dans le Traité des passions, au «moi» qui, comme l'affirme Pascal, est haïssable en ce qu'il transforme le sujet en objet.

L'expérience fondatrice du sujet
Un sujet agit par lui-même et se considère comme identique à soi malgré les changements. Comment justifier cette identité: par la mémoire? Par le corps? Non, mais plutôt par le fait de se savoir être la même personne. Pour saisir cette certitude, Descartes préconise l'expérience du cogito: «je pense, donc je suis». Même si je me trompe, il est certain que je pense: c'est une certitude fondatrice.

Le produit de déterminations extérieures?

Un sujet replié sur lui-même?
A force de faire reposer sa conscience d'être un sujet dans la certitude du cogito, le sujet ne risque-t-il pas, à l'image de la «belle âme» décrite par Hegel comme enfermée dans sa tour d'ivoire, de se couper du monde et de tomber dans l'hypersubjectivité?

Le sujet moins libre qu'il n'y paraît
L'observation de l'histoire révèle que nos idées n'ont pas toujours leur origine en nous. Il en est ainsi, par exemple, de la disparition de l'esclavage, qui n'est pas seulement le résultat du cheminement d'idées nobles, mais qui est due en grande partie au processus de mécanisation aboutissante remplacer les hommes par des machines. Les conditions de production déterminent donc nos idées, comme le suggère Marx.

(...)
  • ean
    9782035886057
  • Auteur
  • Éditeur
    LAROUSSE
  • Genre
    Dictionnaire
  • Date de parution
    27/03/2013
  • Support
    Relié
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    132 g
  • Hauteur
    130 mm
  • Largeur
    100 mm
  • Épaisseur
    12 mm
Aucune actualité liée
Pas de critique